maple syrup, bears and landscaping

  • Bienvenue !

    Ici vous pouvez suivre mes aventures diverses et variées! Après une première saison à Vancouver pendant l'été 2011 à travailler dans de beaux jardin et à me balader entre mer et montagne, voici la saison 2. Je suis cette année au Pérou! A Santiago de Chuco plus exactement pour travailler pendant 3 mois dans le parc naturel de Calipuy. Cette fois ci je n'y suis pas seule mais avec 4 autres français. Je travaille jusqu'au 20 décembre jusqu'à des vacances (officielles) toujours au Pérou avec la famille :D et je vais essayer pendant ce temps de vous raconter mes nouvelles aventures. Bonne lecture!
  • Archives

    • Album : trujillo
      <b>img0027.jpg</b> <br />
27 octobre 2011

PETIT GUIDE PERUVIEN

Publié par emmastrips dans

L’art de survivre en haute montagne

Marcher doucement tu apprendras, sinon tes poumons tu perdras.

Riz, patate et poulet tu apprécieras, sinon affamé tu termineras.

Ton chapeau jamais tu n’oublieras, sinon KO le soleil te mettra.

De tonnes de crème toujours tu te tartineras, sinon avec la peau du Père Fouras tu te retrouveras.

A la rivière ton linge tu laveras, aux oiseaux (têtards et guanacos) comme Blanche-neige tu parleras.

Le bois tu chercheras, le feu tu rempliras et la marmite d’eau tu remplieras, si d’une douche gelée tu ne veux pas.

De milliers d’épaisseurs le soir venu tu te couvriras, si mourir de froid tu ne veux pas.

Au matin venu le guanaco tu salueras, si des relations de bon voisinage tu voudras.

Aux blagues péruviennes tu riras, ou des explications interminables tu subiras.

Des heures de routes tu feras, si une information à transmettre tu as.

Attentivement tes pieds tu poseras, sinon de manger un cactus tu risqueras.

rncoct101.jpg
gentil petit cactus…

img0761.jpg
lavaropa (machine à laver)

Etude sociologique (comparée) du monsieur de la montagne

Le monsieur de la montagne se lève tôt. A 6h il est fringuant, pimpant et prépare la soupe matinale en chantant fort, très fort. Et si la petite française n’arrive pas à se lever, il apprécie hurler son nom à la fenêtre. Comme ça il est sur qu’elle est bien réveillée.

Le monsieur de la montagne est petit. Il ne dépasse pas 1m65.

Les portes des maisons des messieurs de la montagne sont petites, la petite française doit se baisser si elle ne veut pas se la prendre dans les dents

Le monsieur de la montagne mange à l’envers. Soupe au petit déjeuner, dessert au début du repas et pain confiture et thé après le dîner. Il ajoute du café soluble à son thé et parfois il y met de l’avoine en poudre. Ca fait des grumeaux c’est rigolo.

Le monsieur de la montagne aime aussi beaucoup la gelée, rose si possible. Il peut s’en faire un repas à midi.

Le monsieur de la montagne est très drôle mais pas toujours explicite. Imaginez un peu :
-un monsieur de la montagne
- monsieur de la montagne avec son accent de la montagne
-deux messieurs de la montagne qui se parlent avec leurs accents de la montagne
- deux messieurs de la montagne qui se marrent avec des blagues de la montagne
-imaginez tout ça en espagnol
-et mettez-y deux petites françaises au milieu !

Le monsieur de la montagne écoute toujours de la musique, péruvienne, locale, même quand il dort.

Le monsieur de la montagne peut marcher des heures sans ressentir la moindre fatigue physique. La petite française agonise depuis plusieurs heures déjà.

Le monsieur de la montagne ne glisse pas sur les cailloux, il ne se vautre pas sur les cactus (pour avoir testé, la petite française n’apprécie pas trop). Il galope, saute de rocher en rocher et s’il s’ennui il peut en même temps te montrer comment se danse « el panuelito ».

Le monsieur de la montagne allume un feu plus vie que son ombre. Même quand il n’as pas de bois.

Le monsieur de la montagne aime faire de la moto. La rouge surtout. Celle qui fait du bruit. Et surtout il aime la montrer dans les villages autour.

Le monsieur de la montagne adoooore des hélicos. Il peut rester bloqué 15m (vrai de vrai) avec ses jumelles pour en regarder un passer.

Le monsieur de la montagne ne peut pas s’empêcher de s’arrêter téléphoner dès qu’il capte un bout de réseau au fond de la montagne (c’est rare et qu’est-ce qu’il aime ça !)

Mais bon, le monsieur de la montagne est surtout drôlement gentil, accueillant et admirable de courage pour rester tant d’heures, de jours et de semaines seul au milieu de toute cette immensité.

bestof106.jpg

Les messieurs de la montagne!!

2 Réponses à “PETIT GUIDE PERUVIEN”

  1. Ghilaine dit :

    j’adore cet indispensable manuel de survie et de savoir vivre!!!!

  2. bruno boutot dit :

    Super.

Laisser un commentaire

nous...la suite |
lerajahotel |
gitelemoulindepeyra |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meli et Melo au Japon
| Un été au Portugal...
| deepakp