maple syrup, bears and landscaping

  • Bienvenue !

    Ici vous pouvez suivre mes aventures diverses et variées! Après une première saison à Vancouver pendant l'été 2011 à travailler dans de beaux jardin et à me balader entre mer et montagne, voici la saison 2. Je suis cette année au Pérou! A Santiago de Chuco plus exactement pour travailler pendant 3 mois dans le parc naturel de Calipuy. Cette fois ci je n'y suis pas seule mais avec 4 autres français. Je travaille jusqu'au 20 décembre jusqu'à des vacances (officielles) toujours au Pérou avec la famille :D et je vais essayer pendant ce temps de vous raconter mes nouvelles aventures. Bonne lecture!
  • Archives

    • Album : trujillo
      <b>img0027.jpg</b> <br />
9 octobre 2011

Episode 4 : Santiago de Chuco

Publié par emmastrips dans Non classé

Les émotions du transport passées, nous voilà à la découverte du village, pas si petit, de Santiago de Chuco.

Première constatation : c’est calme ! Ni taxi, ni voiture, ni klaxon excepté quelques camions de livraisons.
Deuxième constatation : ouaw ! Nous sommes encerclés par les Andes. Partout, des montagnes à perte de vues, un ciel magnifique et une luminosité comme rarement on en voit. Je me sens vraiment à l’autre bout du monde.

Santiago de Chuco, les Andes, le premier jour

Troisième constatation (et non des moindres !) : les gens sont adorables. En 2 ans ils ont dû voir passer par là moins de 10 touristes (et encore), on se sent un peu dévisagés mais tous nous sourient avec douceur, nous souhaitent la bienvenue ou nous disent tout simplement quelques mots gentils. Que du bonheur !

Avec notre ami Cristian, nous découvrons la cantine des travailleurs du parc. Et surprise, le maire de la province de Santiago lui-même se trouve là et nous souhaite la bienvenue ! A table Dona Blanca, ou Blanquita pour les intimes^^, nous sert un festin (à moins de 1€ !): soupe de poulet, haricots, graines variées (et surtout inconnues) suivie d’une immense assiette de poulet grillé, frites, riz, salade… Le tout accompagné de la fameuse boisson locale : Chicha morada, à base de maïs violet, sucre de canne, ananas, citron et moultes ingrédients qui changent de ville en ville et de famille en famille. Impossible de tout finir. Les péruviens mangent comme 4. Ce n’est pas ici que je vais finir affamée !
Et pour couronner le tout, nos chambres se situent juste en face de la placa de armas. Depuis la fenêtre je peux observer les va-et-vient de tout le village. Les mamies qui parlent sur un banc (et se fendent la poire), les hommes qui jouent aux cartes, les vendeurs ambulants qui font frire leurs préparations, les enfants qui jouent… Et quand la lumière tombe, se sont les lampes de toute la ville qui éclairent la montagne. Depuis mon lit on les voit serpenter. De nouveau, je suis au bout du monde, c’est officiel !

NB : j’ai récemment évoqué le calme du village… et bien je tiens à préciser que ça ne fonctionne que le jour ! De nuit les bruit sont amplifiés, la musique ne s’arrête pas, le gens parlent et rient jusqu’à trèèès tard, des camions s’amusent à faire des marches arrières en bas de l’hôtel et surtout, surtout, toutes les heures du jour ou de la nuit sonne la cloche de l’église. Mais loin d’être le bruit délicat de nos clochers de campagne, celui-ci se rapproche plus d’une musique jouée au synthétiseur par un enfant de 3 ans avec un volume maximal monstrueux. Et en plus le nombre de gongs qui suivent la musique ne correspondent pas à l’heure !! Tout ça additionné avec des fenêtres qui ne ferment pas… les nuits sont longues !

puerta santiago

El camino de la escuela Santiago

Reunion Santiago

9 octobre 2011

Episode 3 : L’ascension (mardi 27 septembre)

Publié par emmastrips dans Non classé

Aujourd’hui nous atteignons Santiago de Chuco.

Dernière ville avant le Sanctuaire de Calipuy et déjà à plus 3000m d’altitude. L’épreuve « soroche » (le mal aigu des montagnes) est lancée !
Au départ, nous nous entassons dans un taxi à 6h45 du matin, tellement chargé avec tous nos bagages ET nous 5, ET Cristian (qui nous emmène jusqu’au parc) ET le chauffeur qu’à chaque dos d’âne le fond du taxi racle violement le bitume et ne peut pas dépasser les 40km/h!

En grimpant dans le bus qui nous conduit au sommet, tout semble (presque) normal, jusqu’à ce qu’une espèce de faux docteur se présente à nous tous comme représentant du ministère de la santé et nous fasse un état des lieux du cancer, des problèmes de santés divers et variés que peut subir la population, le tout avec des images crues (yeak) et en hurlant ET pendant 1h30. Au moins on sait que le mal de tête n’est pas dû à l’altitude ni au saroche ! Bien évidemment il fini par proposer LE produit miracle qui va tous nous sauver (du thé au ginseng !) et la moitié du bus en achète !!
Petit à petit nous quittons la côte, le voile nuageux qui obstruait complètement le soleil se lève, le désert se mue en des cultures plus vertes : ananas, canne à sucre, pomme de terre, banane. Des cours d’eau apparaissent et le relief se forme. Le Pérou que j’imaginais montre son nez. On peut même apercevoir ces dames aux jupes larges de couleurs et chapeaux travailler aux champs et, avec un peu d’imagination, on aperçoit un troupeau d’alpagas sur les collines en face.
Les heures défilent, les paysages changent, des passagers et vendeurs ambulants (d’empanadas, mmh!!) montent et descendent, les travaux sur l’unique route nous arrêtent (très) régulièrement et nous avons même droit à un DVD entier d’une chanteuse super star péruvienne qui, tout au long de ses nombreuses, répétitives et criardes chansons se montre sur tous les sites caractéristiques du pays. Encore une fois, on se sait toujours pas si le mal de tête est dû à l’altitude où à sa voix affreuse .
On approche et ça commence à chauffer : la tête, le ventre, tout le corps ne comprend pas trop ce qui lui arrive. Le temps d’un somme, on me réveille pour descendre du car : nous sommes arrivés. Il ne nous reste plus qu’à transporter les sacs (qui tout d’un coup me semblent terriblement lourds), à rejoindre l’hôtel et à grimper les 5 étages qui nous séparent de notre chambre pour les 3 prochains mois. Vraiment pas évident, mais le souffle court, on arrive tous à bon port et on peut l’annoncer haut et fort : nous y sommes (et même pas malades)!

bestof3.jpg

bestof5.jpg

Et en bonus quelques images des transports péruviens!

26 septembre 2011

Episode 2 : surf, défilés et archéologie

Publié par emmastrips dans Non classé

C’est seulement après 12h de sommeil réparateur que nous nous aventurons à l’extérieur de l’auberge pour découvrir les alentours.

Huanchaco, c’est la ville du surf par excellence ! Célèbre (parait-il) dans tous le Pérou et dans le monde entier pour ses «gauches» (les rouleaux qui comme leur nom l’indique vont vers la gauche^^) les plus longs du monde : 200m pour certains, et malgré son eau super froide (tout comme la canada, elle subi des courants d’eau froide, c’est le pacifique quand même !). Et aujourd’hui c’est la folie. Les vagues sont tellement, tellement nombreuses que les surfeurs eux mêmes ne s’y aventurent pas.

img0110.jpg

Et quand les surfeurs surfent, on voit aussi les pêcheurs pêcher de tous petits crabes violets depuis leurs embarcations locales, les « caballitos de totora », autrement dit petits chevaux de roseau encore très utilisés dans la région. C’est tout mignon mais ça a aussi l’air très «casse gueule» et pas très imperméable (leurs pied sont trempent dans l’eau glaciale).

img0116.jpg

A Trujillo l’ambiance change, de la petite ville côtière on entre dans La grosse ville de la région. Et en plus c’est meugnon! Pour y aller nous nous entassons dans vieux un mini bus de toutes les couleurs dans lequel un bonhomme hyperactif hurlent à tous les passants la destination et dans lequel la musique envoie du rêve.
Alors que la région autour de la ville est vraiment pauvre et désertique, Trujillo c’est un peut l’oasis (si on passe l’odeur horrible des batteries de poulets qui l’entourent !).

Et nous avons de la chance ! Depuis le 23 septembre se déroule les fêtes du printemps ! Petit à petit nous découvrons en quoi elles consistent : concours de danse locales dès le plus jeune âge, défilés, concours de miss et caballeros en tenue. Aie aie aie !

Qui après le détour se révèlent un défilé plan plan avec tout plein de militaires pas syncro qui se grattent le nez, des miss moches et mal sapées et toutes les écoles (et il y en a beaucoup) de la ville qui marchent au son des fanfares. Un chouilla décevant !

img0047.jpg

Et tout autour de Trujillo se trouvent quelques sites archéologiques des anciennes civilisations qui ont envahi la région.
*rappel historique* dans la région de la Libertad se sont succédés tout plein de civilisations : les Moches (à prononcer «motché» s’il vous plait !) de 100 à  700 après JC surement décimés par les catastrophes naturelles comme «el nino» qui revient tous les 10 ans dans la région, puis les Chimu de 900 à 1470 qui se sont fait affamer et envahir par les Incas eux même décimés par les espagnols quelques années plus tard qui ont fondés la ville de trujillo.

Alors au programme, le palais (ou sanctuaire) Chan Chan.

img0095.jpg

Et la «Huaca del sol y de la luna» (temple du soleil et de la lune) enfouis aux pieds de la montagne

Malheureusement pour vous, l’Internet Péruvien refuse de charger plus de 2 photos en 2h30. Les épisodes risquent d’être légèrement limités en illustration… (et en plus je n’arrive même pas à avoir le peu d’images qui chargent à une taille correcte!)

25 septembre 2011

Episode 1 : atteindre Trujillo

Publié par emmastrips dans Non classé

Yesss !
Il a fallu des heures (mais vraiment beaucoup, beaucoup d’heures) pour arriver au premier point de rapatriement.

Tout d’abord il a fallut environ 18 heures d’avion entrecoupées par des escales de 4 à 6 heures à Madrid ou à Sao Paulo pour poser les pieds sur le sol de Lima (près de 30h au total !!). C’est là que le groupe s’est formé au complet. Alors que j’étais déjà avec Guillaume (un étudiant de l’Ensat, école agro de Toulouse), Fanny et Ronan (encore de l’Ensat) mais aussi Roxane (qui est à l’INHP avec moi) nous attendaient à l’aéroport de Lima depuis près de 11h…

Nous voilà à l’attaque de Lima ! Mission commando pour trouver la bonne direction dans la ville qui pullule. Le bruit des Klaxons. Le ciel bas. Gris. La fatigue. Spéciale dédicace au gentil péruvien qui nous a sauvés et jetés dans un taxi dans la bonne direction.

C’est donc à 5 dans le plus petit taxi de Lima que nous arrivons à la Plaza de Armas (toute de couleurs et de terrasses en bois) et que rapidement nous trouvons un restau tout mignon. César, le serveur, nous accueille comme des roi. Explications diverses et variées sur les spécialités locales (tellement nombreuses que je risque fortement d’en dédier un article !). Bien entourés, nous y passons la soirée jusqu’à ce que l’heure de se rendre au bus sonne.

Et… c’est reparti pour les transports !! Metropolitain (qui, comme son nom ne l’indique pas n’est pas un bus) puis encooore attente à la station de bus. Premiers craquages et le bus part enfin ! 9 heures de trajet, de nuit, dans un bus (qui a de drôles airs d’avion avec ses hôtesses et ses plateaux repas) méga confort aux sièges inclinables.
C’est donc presque reposés, à que nous arrivons (enfin !) à Trujillo, seules 20min (et des tonnes de kg de bagages dans un taxi sans amortisseurs) nous séparent de Huachanco, sa plage et surtout notre hôtel.

Nous y sommes. L’aventure peut commencer.

23 septembre 2011

Saison 2 : le pérou!

Publié par emmastrips dans Non classé

Nouvelle année, nouveau stage et nouveau pays lointain!

Cette fois ci je suis au Pérou et ma mission (parce que oui, je n’y vais pas que pour me promener!) est de travailler au sein du parc national de Calipuy dans la province de la Libertad (à l’est de trujillo)
L’objectif premier est de protéger les guanacos, une espèce de Lama locale

guanaco

et puya raimundi, la plus grande broméliacée du monde, tous 2 en danger.
puya.jpg

Me voila donc ici pour 3 mois et un peu plus. Et je vais essayer, comme pour la première saison d’écrire le plus d’articles possible… on va voir ce que ça va donner!
carteprou.gif

12 août 2010

Episode 19 : les vraies vacances commencent

Publié par emmastrips dans Non classé

Ca y est maintenant j’ai du temps, de quoi me pauser, me prommener et continuer d’explorer cette île si spéciale!

Première redécouverte, le cimetière. Glauque? non… original? un peu ouai!

dscn9727.jpg

Une des tombes… le truc c’est que j’ai appris plus tard (on marchait dans le noir et on s’était un peu perdus) que c’est la tombe d’une jeune fille qui a été assassinnée l’année dernière sur l’ile. De quoi me donner les jetons le temps du trajet!! oO

Oncontinue par la plage et des randonnées avec Bailey.

dscn9860.jpg

Nous voici sur un des points culminant de l’île et contentes d’y être arrivées! (cette fois ci pas d’ours, pas de meurtre, juste des grosses chaussures et une grosse montée)

dscn9863.jpg

 Il y a deux ans, une méga tempête est passée par Hornby, ici Bailey sur un « petit » arbre déraciné ;)

Les aventures Horby-iennes se poursuivent avec une épopée en Kayak autour de l’île. *J’aime ma maitresse de stage* qui préfère m’emmener pagayer plutot que deherber!

(suite a une aqua-phobie soudaine de mon appareil photo, j’ai le malheur d’annoncer l’absence de preuve de la sortie!)

Et pour finir en beauté, dans la série « admirons les merveilles que la nature nous offre » (je ne parle pas des myrtilles en abondance autour de la maison^^) c’est vers le ciel que l’on se tourne puisque pendant trois jours… ou plutot trois nuit, la météo annonce des pluies d’étoiles filantes. A défaut de guetter les aurores boréales (elles sont passées pas loin pourtant!!) nous voici donc à Gracy Point pour un pique nique géant devant le coucher du soleil suivi d’une nuit sous les étoiles.

 

dscn9867.jpg

Comme une étoile fillante c’est pas idéal pour les photos voici le coucher du soleil! (mais les étoiles étaient bel et bien là ouaaaaa) 

 

PS : Ceci est un message pour tous les assidus de eagle camera : j’ai le très grand regret d’annoncer le décès de notre amie le bébé aigle que nous suivions avec amour du haut de son nid haut perché. C’est suite a une foudroyante pneumonie que notre amie a plumes nous a quitté. Elle aurait fait une super maman aigle.

 

 

7 août 2010

Episode 18 : Hornby… le retour!

Publié par emmastrips dans Non classé

Et oui déjà! fini le travail, fini Vancouver, me voici sur l’île préférée des hippies pour une petite semaine… Mais avant ça il faut passer l’épreuve du ferry. Pire que le périf au retour des vacances, je vous présente la file d’attente des Vancouverien (-istes, -ois… je sais pas trop comment on ditSourire)!! mais Liz a tout prévu, grâce à notre super réservation on double tout le monde (héhé) et on se cale dans le ferry pour le début de la grande épopée de la journée… 9h quand même!

dscn9705.jpg

Et oui, le ferry c’est dangereux (et c’est long, quand je m’ennuie je prend des photos :) )

Sur le chemin, on fait quand même un détour pour voir quelques uns des plus grands arbres du coin, prétégés dans un parc géré par… la plus grosse companie de bucherons du coin (et pas les gentil, non je parles des gros tracteurs qui font des groooos trous au milieu de la forêts) ! haha, il ont de l’humour ces canadiens!

 

dscn9719.jpg

Mon plus gros arbre! et dessous une petite photo pour avoir une idée de la taille

dscn9723.jpg

 

1 août 2010

Episode 17 : Pride parade

Publié par emmastrips dans Non classé

Dimanche avait lieu la gay pride de Vancouver, une des plus grande au monde on m’a dit. Ni une ni deux, j’ai fait un tour et voila ce que ça a donné!!

dscn9591.jpg

dscn9583.jpg

dscn9581.jpg

dscn9578.jpg

dscn9551.jpg

dscn96021.jpg

Les images parlent d’elle- même !

31 juillet 2010

Episode 16 : Randonnée dans la montagne

Publié par emmastrips dans Non classé

Ce week end, Liz se charge de me prommener! Elle m’emmène donc samedi faire une randonnée dans les montagnes de North Vancouver.

Entre les traversées de ponts suspendus, les cascades, la Rain Forest, Rice Lake et les piscines naturelles… c’est que du bonheur!

dscn9500.jpg

Rain Forest

dscn9488.jpg

Dale et Liz sur un pont suspendu

 

dscn9504.jpg

Panneau à l’entrée du site (« mais non, ne t’inquiète pas, à cette saison il y a plein de baies, il n’ont pas faim »Scelle)

 

dscn9495.jpg

Les piscines naturelles, on se coirait presque en corse!

dscn9521.jpg

Et un peu plus et on imagine l’ours pêchant son saumon dans la rivière!

dscn9510.jpg

En mode happy devant Rice Lake

30 juillet 2010

J’ai conduit Kitty!!

Publié par emmastrips dans Non classé

C’était mon rêve, je l’ai fait ;) Le pick up rouge immense n’a plus de secrets pour moi !! mouahahah

 Kitty

Kitty dans toute sa splendeur (le rétro arrive à peu près à ma tête^^) et dsl stellou mais je n’ai pas de photo de moi conduisant !

 

123456

nous...la suite |
lerajahotel |
gitelemoulindepeyra |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meli et Melo au Japon
| Un été au Portugal...
| deepakp